• Il Dolce Domani - Giolisu 2
    Giolisu - il dolce domani
  • Il Dolce Domani - Giolisu
    Giolusi - Il dolce Domani

GIOLISU

Formés chez Ex-Nihilo et Ultima Vez, Lisa Da Boit et Giovanni Scarcella créent la Cie Giolisu en 2001. Leurs pièces Cani Rabbiosi (2002) et Mujer (2004) sont produites avec le soutien de la Cie Ultima Vez/Wim Vandekeybus.

C’est avec la pièce Ultime Exil en 2007 que Giolisu s’impose comme une des valeurs montantes de la scène chorégraphique belge en étant nominée pour le Prix de la Critique Danse.

En 2014, Lisa Da Boit et Céline Curvers créent Il Dolce Domani – Meilleur spectacle de danse de la saison 2014/15 pour le Prix de la Critique.

En 2016, la compagnie décide d’écrire le solo Ferocia, dansé par Lisa sur la musique de Thomas Barrière, réponse viscérale à la cruauté du monde d’aujourd’hui.

Actuellement, Giolisu présente La peau des murs
"Cette performance est un temps fulgurant d’intervention dans l’espace public. Une danseuse s’insinue parmi les gens, rompt la linéarité du temps et partage un moment de sa mémoire, de ses fantômes, de sa fragilité. Exposée au regard des passants, elle impose silencieusement sa gestuelle et se dénude dans son intimité. L’espace public devient « une chambre intime, lieu de souvenirs et de consolation. C'est là que le temps s'arrête, s'étire ; le corps devient un squelette langoureux lent et boiteux » (Ernest Pignon- Ernest). Les gens qui attendent, autant que les gens qui passent, peuvent alors profiter de ce temps : celui du performer, qui surgit et disparait telle une flamme qui brûle en laissant des cendres après son passage."

> Site web : giolisu.com

Partager cette page f T L